Pignon_sur_rue_plan_mobilite_metropole_lyon

Plan de Mobilité : Établissements de la Métropole de Lyon, bien préparés ?

Au 1er Janvier 2018, les établissements de la Métropole de Lyon de plus de 100 salariés doivent avoir élaboré un Plan de Mobilité. Le point sur cette obligation, ses opportunités et les possibilités d’accompagnement… Pour des changements de pratiques de déplacement réussis !

Que dit la loi concernant les Plans de Mobilité ?

La loi du 17 aout 2015 relative à la transition énergétique pour la croissance verte, a ajouté un article (L. 1214-2 alinéa 9) au Code des Transports, créant les Plans de Mobilité (PdM).
Ces plans d’actions visent à optimiser et rationaliser les déplacements des salariés des entreprises et administrations. À compter du 1er Janvier 2018, ils sont obligatoires pour les établissements de plus de 100 salariés (sur un même site), situés dans le périmètre d’un Plan de Déplacements Urbains (PDU). Sont donc concernés les établissements situés sur le territoire de la Métropole de Lyon, de la Communauté de communes de l’Est lyonnais (CCEL) et des communes de Brindas, Chaponost, Grézieu-la-Varenne, Messimy, Sainte-Consorce, Thurins.

L’élaboration du Plan de Mobilité doit suivre plusieurs étapes et comprendre :
  • Un diagnostic de l’offre de de transport existante et projetée. Mais aussi des déplacements entre le domicile et le travail et les déplacements professionnels.
  • Un programme d’actions adapté à la situation de l’établissement.
  • Un plan de financement.
  • Un calendrier de réalisation des actions.
Enfin, le Plan de Mobilité doit être transmis à l’Autorité Organisatrice de la Mobilité (AOM) territorialement compétent. Soit la Métropole de Lyon pour les établissements situés sur les 59 communes du Grand Lyon. Ou bien le SYTRAL pour les établissements situés sur le reste du territoire d’application du PDU (voir plus haut).

Des bénéfices pour les établissements et les salariés

Au-delà de l’obligation réglementaire, le Plan de Mobilité est un nouvel outil de management et d’organisation. Il permet en effet aux établissements de :

  • Réaliser des économies sur le poste des déplacements.
  • Améliorer les performances des collaborateur.trice.s. – Des salariés qui maîtrisent mieux leur temps de déplacements sont moins stressés. On constate par exemple que les salarié.e.s cyclistes déclarent 15% d’arrêts maladie en moins –
  • Réduire l’exposition au risque routier et d’améliorer la sécurité de tous les déplacements.
  • Fédérer les salarié.e.s autour d’une démarche collective et éco-citoyenne.
  • Sans oublier, une image valorisée et positive !

Bien entendu, le.la salarié.e en tire aussi des bénéfices. Tout d’abord sur son confort de vie grâce à l’optimisation de ses déplacements. Mais aussi sur sa santé grâce à des changements de pratiques. Qui se révèlent meilleurs pour son état de santé individuel mais aussi en terme de santé publique avec l’amélioration de la qualité de l’air et de l’environnement.

Réussir la mise en place de son Plan de Mobilité

Parmi les rares obligations, vous devez nommer un référent interne de votre Plan de Mobilité. Mais pour le reste, vous êtes libres de le concevoir tel que vous le souhaitez. Voici nos conseils pour mettre toutes les chances de votre côté pour un Plan de Mobilité réussi :

Se mettre en réseau

– L’ASTUCE – 
Les établissements de moins de 100 salariés peuvent rejoindre un Plan de Mobilité Inter-Entreprises (PdMIE). Ainsi, c’est une bonne façon de bénéficier des actions mises en place sans avoir à porter seuls la mise en place de cet outil.

Participer à des événements

Le Challenge propose chaque année aux établissements de la région d’organiser, le temps d’une journée, un défi collectif sur le thème de l’éco-mobilité. Cet évènement « clé en main » est un excellent moyen d’impulser une dynamique autour des transports alternatifs à la voiture individuelle ou de (re)dynamiser votre Plan de Mobilité.

La Semaine Européenne de la Mobilité (SEM) est organisée chaque année du 16 au 22 septembre. Un bon coup de projecteur pour mettre en avant vos actions en rapport avec la mobilité durable.

Faire appel à des structures spécialisées sur l’éco-mobilité

Bureau d’études spécialisés, associations, services de collectivités compétents… peuvent vous accompagner. Et ce, à toutes les étapes de l’élaboration, de la mise en œuvre et du suivi de votre Plan de Mobilité.

La Métropole de Lyon a par exemple édité un Protocole – Guide méthodologique des Plans de Mobilité. Vous y trouverez une liste, non exhaustive, de structures susceptibles de vous conseiller ou de vous accompagner en maîtrise d’ouvrage de votre Plan de Mobilité.

Ou encore, notre association Pignon sur Rue a développé 3 modules de formation professionnelle pour « Passer au vélo ». Un moyen d’accompagner en petits groupes vos collaborateur.trice.s vers l’utilisation des modes actifs ou de sécuriser une pratique déjà existante.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *