Pignon_sur_rue_aide_achat_velo_metropole_lyon

Aide à l’achat de vélo : Comment en bénéficier?

Vous habitez le Grand Lyon et vous souhaitez vous équiper d’un vélo à assistance électrique, un vélo cargo ou un vélo pliant ? Depuis avril 2018, la Métropole propose une aide qui permet d’être remboursé de 200€ maximum sur votre achat. La Maison du Vélo de Lyon vous explique comment ça fonctionne.

Les conditions d’obtention de l’aide

L’aide financière de la Métropole est soumise à certaines conditions :

  • Vous habitez le Grand Lyon.

  • Vous souhaitez acheter :

    • un vélo à assistance électrique (VAE),

      VAE
    • un vélo pliant ,

      vélo pliant
    • un vélo-cargo ou vélo-familial ;

      vélo-cargo
  • Ce vélo peut être neuf ou d’occasion.

  • Vous devez l’acheter chez un commerçant du territoire de la métropole, ou dans l’un des nombreux ateliers d’auto-réparation de la métropole.

  • Peu importe votre revenu.

Tous les détails et la procédure pour obtenir cette aide de 100€ sont précisés sur le site du Grand Lyon : https://www.grandlyon.com/services/aide-achat-velo.html

En parallèle, l’État propose une aide à l’achat, sous d’autres conditions :

  • Vous êtes non-imposable.

  • Vous bénéficiez déjà de l’aide du Grand Lyon de 100€.

  • L’aide concerne uniquement les VAE (ne fonctionne pas avec les vélos pliants et cargo).

Cette aide supplémentaire de l’État est limité à 20 % du prix du vélo et pour un montant maximum de 100€.

Par exemple : Je suis non-imposable et j’achète un VAE à 1399€ chez un vélociste. Je demande l’aide du Grand Lyon et j’obtiens 100€. Je demande ensuite à l’État et obtient 100€. Mais si le VAE est à 850€, j’obtiendrais 100€ du Grand Lyon et maximum 70€ de l’État.

Pour le moment, l’État ne dispose toujours pas d’outil pour gérer cette aide… Gageons que cela ne saurait tarder. Un conseil : Gardez précieusement vos factures pour en bénéficier plus tard.

Une aide à l’achat ? Pourquoi faire ?

Inscrite de longue date dans le plan d’action de la métropole pour développer le vélo, l’aide à l’achat permet de donner un petit coup de pouce à des personnes qui souhaitent passer le pas. Le plus de cette mesure, c’est qu’elle s’adresse également aux vélos d’occasions revendus par les professionnels (dont nos partenaires ateliers vélo associatifs) et qu’elle permet de s’équiper de vélos spéciaux. Citons, parmi d’autres, une innovation lyonnaise :  l’AddBike, qui permet de transformer son propre vélo en triporteur !

Cocorico, le Grand Lyon est le premier territoire à proposer ces dispositions là.

Avec un VAE ou un vélo cargo, il devient tout à fait raisonnable de se passer de voiture ou  d’abandonner au moins un véhicule quand il y en a plusieurs dans le foyer.

C’est un maillon d’une longue chaine de politique pro-vélo, car pour construire une ville cyclable et apaisée, il faut également des aménagements cyclables sécurisés, des vitesses apaisées, des usagers courtois, des espaces conviviaux…

Passer au vélo, maintenant !

S’équiper, c’est un bon début. Mais il faut passer au vélo maintenant !

Pour gagner en aisance dans la circulation en ville, n’hésitez pas à vous inscrire à la vélo-école de Pignon sur Rue. De plus, notre association vous accompagne au quotidien, vous donne des conseils, et vous propose même des accessoires en test.

Déjà convaincu.e ? N’hésitez pas à nous rejoindre pour répandre la joie du vélo au quotidien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *